-
Accueil > Présentation > Charte de l’AMARC Europe
Charte de l'AMARC Europe

Charte de l’AMARC Europe

La charte européenne des radios de type communautaire

publié le jeudi 6 mars 2008


La médiation de la radio communautaire est l’un des moyens idéal pour favoriser la liberté d’expression et de l’information, le développement culturel et la confrontation d’opinion, ainsi que la participation active dans la vie locale

Cette charte identifie les objectifs que les radios communautaires devraient partager ou s’efforcer d’atteindre.

Les stations de radio communautaire doivent :

- 1. promouvoir le droit à communiquer, assister le libre flux des information et opinion, encourager l’expression créative et contribuer au processus démocratique et pluraliste, sociétal ou associatif ;

- 2. fournir l’accès à la formation et à l’équipement de production ou de distribution. Mais aussi, encourager le talent de créateur(trice) locaux et favoriser les traditions locales ; répondre aux besoins en programmes pour davantage de divertissement, d’éducation et du développement personnel de leurs auditeurs/trices ;

- 3. chercher à avoir par leur propre représentant, la reconnaissance locale de type communautaire ou d’intérêt général ;

- 4. être éditorialement indépendantes du gouvernement, des institutions commerciales et religieuses et des partis politiques dans le traitement de l’information ;

- 5. fournir un droit d’accès aux minorités et groupes marginalisés, promouvoir et protéger la diversité culturelle et linguistique ;

- 6. chercher à informer honnêtement leurs auditeurs/trices sur les bases de l’information obtenue à partir de maintes sources et pourvoir un droit de réponse à toute personne ou organisation mal représentée et
sujette à une désinformation avérée ;

- 7. être établis comme des organismes à but non lucratif et assurer ou garantir son indépendance par des sources de financement diversifiées ;

- 8. reconnaître et respecter la contribution des volontaires / bénévoles, reconnaître le droit des travailleurs salariés à se syndiquer et rechercher de meilleures conditions de travail ;

- 9. assurer au sein de leur direction l’ouverture d’accès aux emplois et aux programmes et s’opposer aux discriminations à tous les niveaux, y compris notamment vis à vis de leurs adhérent(e)s, employé(e)s et volontaires / bénévoles ;

- 10. gérer les échanges entre les radiodiffuseurs communautaires en utilisant la communication pour développer une meilleure entente dans le soutien à la paix, la tolérance, la démocratie et le développement.

P.-S.

Cette charte a été adoptée, le 18 septembre 1994, à Ljubljana en Slovénie, lors de la première conférence pan-européenne des radiodiffuseurs communautaires.

Répondre à cet article


FRANCLR | publié sous licence Creative Commons by-nc-nd 2.0 fr
Espace Privé | généré dynamiquement par SPIP & Blog'n Glop.